L’éclairage public des comédies romantiques

photo (3)

   Cassiopée, Orion, Andromède… J’ai toujours été nulle Je n’ai jamais été très douée pour retenir les constellations. Mon maximum possible, c’est de retrouver la Grande Ourse dans le ciel de la maison où j’ai passé toute mon enfance. (A moins que ce ne soit la Petite? C’est pour dire…) En clair, pour moi Pégase, c’est avant tout un Chevalier du zodiaque (*). Alors, si on doit compter sur les dessins animés japonais de mon enfance, ne retenez pas votre respiration en attendant que je trouve la sortie le jour où on sera coincé dans le désert… – On rappellera que dans cette série, tu as un quand même un grand blond avec une tiare qui fait la danse du cygne en s’appellant Yoga, alors pour retenir les bases d’astronomie, ça tombe pas non plus sous le sens…-

   Si vous êtes comme moi, vous allez être subjuguées par la beauté des photos de Thierry Cohen, dans le livre Villes Eteintes (**). L’idée est aussi fascinante qu’elle est simple: prendre des clichés du ciel, dans des zones dépourvues de toute pollution lumineuse, aux même coordonnées que celles des plus grandes villes du monde. Et redonner ensuite à ces villes leur ciel déchu. Le résultat, bluffant: Paris sous sa voie lactée. Je vous laisse la surprise pour notre capitale, mais voilà une cousine. 

Le ciel de San Francisco, 37° 48’ 30’’ N

Le ciel de San Francisco, 37° 48’ 30’’ N

Quand on voit ça, on a presque envie de tenir le livre au-dessus de sa tête et d’aller voir son chéri pour lui faire des bisous et roucouler à la belle étoile. (Ca y est, vous venez de comprendre le lien entre les coupures d’électricité et le baby boom!). Je suis tout à coup très motivée pour faire des économies sur ma facture EDF, moi… Ca existe, « les Planètes pour les nulles » ?

(*) NDA: oui, on est d’accord que Pégase, c’est aussi un cheval ailé. Sauf que ça n’existe pas. Du moins, on n’a pas encore de preuve scientifique de son existence, mais ça ne veut rien dire, on n’a pas trouvé le monstre du Loch Ness ni le Yéti  non plus, et pourtant… (Moi je dis, les mecs de Pixar, c’est des ingénieurs, donc presque des scientifiques, et ils ont bien fait « Monstres et Compagnie », alors…)

(**) Villes Eteintes, photos de Thierry Cohen et textes de M. de Kerangal & J-P. Luminet, éditions Marval

Publicités


Catégories :Entre Pop'Corn & Marque-Pages

Tags:, , , , ,

1 réponse

  1. Il a l’air magnifique ce livre. Perso, je suis comme toi, incapable de reconnaître les constellations. Par contre, il me semble reconnaître celle qui se trouve sous le livre dans la première photo ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :