Emilie, histoire à 4 voix

Biberons, mascara et… décibels !

Les habitués de France 3 Occitanie connaissent déjà bien cette belle brune à la voix chaude et au visage lumineux. En effet, Emilie les emmène quotidiennement à la découverte des surprises et trésors de leur région dans sa chronique Les escapades d’Emilie, de l’émission « 9h50 ». C’est d’ailleurs avant qu’elle ne file prendre un avion pour une semaine de tournage qu’on parvient à trouver le temps de papoter. Moins de patrimoine que de décibels et de cordes vocales.

Bruyante ! Voilà le premier mot qui lui vient quand on lui demande de décrire sa famille. Mais avec tout ce que cela inclut de vivant, de spontané, de joyeux ! (rires). Vous l’aurez compris, chez Emilie, la vie à 4 n’a rien de monotone.

Et pourtant, rien n’aurait prédestiné cette élève comédienne du Conservatoire du Xe à autant barouder, en France, dans les DOM TOM et même jusqu’au Sénégal, elle a notamment travaillé pour Radio Nostalgie Dakar. D’habillage sonore pour pub radio, elle passe au micro. « Un jour, une émission s’est trouvée en panne d’animateur, et me voilà d’un coup en train de combler 4 heures d’antenne ! » Même pas peur du challenge, et son improvisation est remarquée, sa voix et son sens de la répartie font mouche.

786736166

Et la vie de Maman, alors, un autre défi ? D’un côté, c’était la suite logique de sa rencontre avec son chéri (a-t-on besoin de te préciser, lecteur, que lui aussi a trainé ses valises jusqu’au Costa Rica, ou tu auras déjà compris que les envies d’ailleurs, chez eux, c’est très concret ?) Avec Thibaut, c’est la certitude sereine d’avoir trouvé le père de ses enfants. « Pour lui aussi, c’était une évidence, avoir rencontré la mère de ses enfants. C’était un peu fou ». A 35 ans, l’âge joue un peu ‘mais pas tant que ça en fait. Cela a juste accéléré les choses, on aurait juste eu un peu plus de temps à 2, mais l’évolution aurait été la même. »

« En mon absence, mon mec s’en sort comme un chef. Un vrai papa du 21e siècle ! »

Actuellement parisienne, Emilie doit faire l’aller-retour dans le Sud Ouest une semaine par mois pour le tournage de ses Escapades. Des journées bien remplies à un rythme soutenu, pour pouvoir être en famille le reste du temps. Mais même à 600 km, ne croyez pas que Zacharie, 5 ans 1/2 et Paloma 3 1/2 ans soient très loin « On Skype tous les soirs, ils connaissent très bien ma chambre d’hôtel ». Un rituel autant nécessaire pour elle que pour eux. A la différence d’une absence régulière sur des horaires de bureau, cet emploi du temps complique forcément les choses et se vit parfois difficilement. Pendant ce temps là, le papa est aux commandes. Il l’a même soutenue pour ce projet, car être mère a eu des conséquences pas évidentes pour Emilie. « La maternité, dans ce métier, c’est un vrai coup de canif dans ta carrière. Les gens se disent « Elle est maman, elle n’est plus dispo » alors on t’oublie vite. » Mais Thibaut a adapté ses projets en conséquence. « Il assure, il gère vraiment bien, je pars confiante. Mais c’est vrai qu’à la longue c’est fatiguant. En ce moment par exemple, c’est compliqué. Même Paloma, qui est très « Papa » d’ordinaire me réclame quand je ne suis pas là. »

emilie2

« La maternité ? A la fois un cataclysme et un truc merveilleux »

Alors pour la rentrée prochaine, la décision est prise: triez les cartons, sortez les valises, tout le monde vient s’installer près de Toulouse! Ne soyons pas dupes, la décision ne repose pas que sur la qualité de vie des loulous. Ces deux adultes-là ont la bougeotte et le passeport facile… « Quitter Paris, cela faisait partie de nos projets dès le début. »

Comment préparer les enfants au grand déménagement? « On ne leur a strictement rien caché, on explique en mettant en avant les avantages, une maison, une jardin, de la place! » Mais elle fait également en sorte que cela ne soit pas non plus le sujet central de toutes leurs conversations. La vie continue, sans que cela soit anxiogène. « Zacharie est hyper sensible, alors maintenant que la fin d’année approche, il est plus agité, c’est normal il est en réaction. Je n’imaginais pas à quel point être parent, ça pouvait être aussi dur parfois. »

Son conseil aux futures mamans ? « Ne pas avoir de certitudes, tout vole en éclats (rires). Mais en même temps, je leur dirais… allez-y, foncez! »

Déjà l’heure de l’avion et des au revoirs. Vivement cette nouvelle aventure. On se doute qu’il y en aura encore bien d’autres. D’ailleurs, Thibaut parle en espagnol aux enfants, on ne sait jamais, si le Costa Rica revient trop les tenter….

 

Publicités


Catégories :Les MascaReines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :