Femmes à l’honneur: 5 conseils de lecture

#journéedelafemme ? Le vrai terme c’est Journée Internationale des Droits des Femmes. Et pour s’en souvenir, voilà 5 petites lectures féministes, haletantes ou pleines d’humour, mais toutes indispensables. C’est le moment de faire de la place dans votre bibliothèque.

IMG_2362Culottées, de Pénélope Bagieu, éditions Gallimard Bande Dessinée

Comment résumer une vie en quelques pages? Comment synthétiser 15 destins exceptionnels en quelques strips? Après leurs portraits dans le blog du Monde, trente femmes, célèbres ou anonymes mais toutes au destin hors du commun, méritaient d’être réunies, c’est chose faite dans ces 2 tomes. Astronaute, gynécologue à l’antiquité, actrice la plus effrayante d’Hollywood, avocate défendant les droits de l’homme, et 26 autres héroïnes, elles forcent toutes le respect chacune dans leur domaine. Des histoires à dévorer séparément plutôt que de s’en empiffrer d’une traite. Sinon vous risquez de passer de l’admiration de ces femmes à une indigestion d’oppression masculine et sociétale, overdose d’injustice envers la femme, partout et à toutes les époques…

Où, quand, comment, et à quoi ça remonte tout ça d’ailleurs? Voilà les questions auxquelles Soledad Bravi et Dorothée Werner donnent des éléments de réponses.

IMG_4095 Pourquoi y’a t-il des inégalités entre les hommes et les femmes? de Soledad Bravi et Dorothée Werner, éditions Rue de Sèvres

Un cours d’histoire et de préhistoire qui éclaire sur l’origine des inégalités. On se rend compte que cela ne date pas d’hier, la charge mentale, c’est le moins qu’on puisse dire, (C’est qui qui se tape la cueillette pour nourrir la famille pendant que Mössieur part chasser et rentre bredouille?),  qu’on a fait du chemin, mais qu’il reste encore beaucoup à faire.

Parce que faire bouger les mentalités est un combat éreintant qui demande force et courage. La preuve avec un très bel exemple, l’histoire de Simone Veil.

sveilLes hommes aussi s’en souviennent, Simone Veil et Annick Cojean, Le livre de poche

Je ne peux que vous conseiller de lire de toute façon les mémoires de  Simone Veil, ainsi que sa biographie, tant cette Femme mérite un grand F. Mais à relire de toute urgence, son discours prononcé en novembre 1974 pour présenter son projet de loi sur l’IVG. Le texte est suivi d’un entretien avec la journaliste Annick Cojean afin de remettre tout ceci dans son contexte. Annick Cojean qui écrira « Il fallait une personnalité exceptionnelle pour porter, défendre et faire voter une loi autorisant l’avortement en 1974. Il fallait une femme. De rigueur et de conviction. De courage et d’abnégation. (…) Il fallait Simone Veil. »

Et hors de France?  Deux héroïnes de romans étrangers à savourer, signés par des messieurs.

Série Les enquêtes de Mma Ramotswe, d’Alexander McCall Smith, éditions 10/18

Mma2

J’en parle parfois, de mon auteur chéri Alexander Mc Call Smith, mais pour que vous compreniez vraiment l’intérêt de cette série, référerons-nous au titre du premier tome: L’agence n°1 des femmes détectives. Partez au Botswana à la rencontre de Mma Ramotswe, femme ronde (on dit « de constitution traditionnelle ») qui a quitté un premier mari musicien plus porté sur la bouteille que sur la condition féminine et qui décide de monter la première agence de détective féminine du Botswana. Si je vous dis qu’elle résout ses affaires aidée d’une assistante aux lunettes plus apparentées à un cul de bouteille, détail qui l’empêche de trouver un travail valable malgré un score historique au concours de secrétaire, vous comprendrez vite que ce duo est plein d’originalité, de malice et de talent. A découvrir!

Enfin, laissez Arnaldur Indridason vous emporter dans un tout autre univers, celui du polar noir, avec une femme glamour et mystérieuse, Betty.

betty3

 

Betty, d’Arnaldur Indridason, éditions Points

Vous pensez maîtriser les codes du genre? « Je n’ai jamais aussi bien connu une femme et pourtant, aucune ne m’a été autant étrangère. Elle a été pour moi comme un livre ouvert et en même temps une énigme absolument indéchiffrable. » Plongez dans cette intrigue qui vous rappellera Le facteur sonne toujours deux fois. Sur la première partie, du moins. Parce que viendra un moment où vous comprendrez que vous vous êtes fait avoir, comme tout le monde.

Et loi, lecteur avide d’égalité des sexes, quelle est ta lecture du jour ?

 

 

Publicités


Catégories :Entre Pop'Corn & Marque-Pages

Tags:, , , ,

3 réponses

  1. j’ai aussi choisi de chroniquer Culottées pour le 8 mars :)
    Je ne connaissais pas les autres livres, merci pour ces découvertes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :